Actualités de l’école — 30 mars 2022

Dix ans d’existence pour IRIS-MUN et un calendrier bien rempli !

Pour fêter sa dixième année d’existence, IRIS-MUN a commencé cette année 2022 avec un calendrier bien rempli ! Retour sur trois événements incontournables pour les membres de l’association.

Du 10 au 13 février 2022, l’association étudiante a envoyé sa première délégation à l’étranger depuis le début de la pandémie de Covid-19. Pour ce grand retour sur la scène des MUNs, 6 étudiants ont pris la direction du Copernicus Model United Nations 2022 à Varsovie en Pologne.

Trois étudiants de RI1 – Thomas Dolcerocca, Emma Horschler, Victor Martin – et trois étudiants de 2e année – Azad Deviere (GÉOÉCO), Marie-Elia GAILLARD et Frederic Jeannin (GÉOPRO) – ont respectivement endossé les rôles de délégués pour le compte de la Russie, du Brésil, de l’Iran, du Kirghizistan, de la Chine et des États-Unis lors des simulations de négociations au sein du Conseil de Sécurité, du Conseil économique et social des Nations unies et de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime.

La cérémonie d’ouverture du CoMUN22 ainsi que la première assemblée générale ont rythmé leur première journée dans la capitale polonaise. Dès le lendemain, les 6 délégués sont rentrés dans le vif du sujet avec le lancement des débats et des discussions en comités autour des sujets suivants :

  • Conseil de sécurité : « Ensuring the security of Ukraine’s eastern border »
  • Conseil économique et sociale des Nations unies : « Promoting job creation and fighting unemployment in developing countries »
  • Office des Nations unies contre les drogues et le crime : « Combatting the use of torture and blackmail on prisoners as a form of coercion »

Au Conseil de sécurité, les ambassadeurs ont mis en avant leurs positions ainsi que leurs attentes quant à la résolution du conflit. Au Conseil économique et social des Nations unies, ils ont travaillé sur l’enjeu du développement des emplois au sein des pays en développement, mettant notamment en avant le fait que la crise sanitaire avait impacté les chaînes de valeur dont bénéficient la plupart des économies émergentes. Enfin, à l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime, ils ont exprimé leur position sur la définition de la torture et les solutions qui pouvaient être présentées.

Le troisième jour fut celui des résolutions.

Après une réunion du P5 (Thomas, Marie-Elia, Frédéric et les ambassadeurs de la France et du Royaume-Uni), les négociations sont passées au niveau supérieur au Conseil de Sécurité. Après des heures de débats, c’est une résolution historique supportée par la Pologne, l’Ukraine et la Russie (Thomas) qui a été signée à l’unanimité. La résolution mettait en avant de nombreux éléments tels qu’un retrait proportionnel des troupes russes et occidentales, la mise en place de meetings annuels entre Russie et Ukraine, et des éléments pour aller vers l’autonomie des Oblasts du Donetsk et du Louhansk. Au Conseil économique et social des Nations unies, les représentants ont réfléchis conjointement pour promouvoir un modèle d’emploi plus durable et respectueux de l’environnement, avec pour enjeu principal d’accroître la résilience des économies émergentes aux chocs de demandes et d’offres provoqués par la crise sanitaire.

À l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime, les débats ont mené à la rédaction de deux projets de résolutions en raison d’absence de consensus concernant le pouvoir de contrôle que l’ONU pourrait exercer au sein des États. Le projet de résolution porté par la Chine, l’Irak et l’Iran (Victor) – ayant regroupé la majorité des délégués – a été présenté devant l’Assemblée générale.

Pour le dernier jour de la conférence, ce sont donc les résolutions du Conseil économique et social des Nations unies ainsi que celle de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime qui ont été votées en Assemblée générale. Pour le Conseil économique et social des Nations unies, la résolution votée est passée, mettant l’accent sur le développement d’échanges universitaires entre les pays du Nord et du Sud et la mise en place d’un fonds de soutien de plusieurs milliards de dollars pour les pays en développement. La résolution de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime présentée devant l’assemblée par l’Iran (Victor) a quant à elle été rejetée en raison d’une trop forte abstention.

Après deux années sans simulations à l’étranger, ce CoMUN22 était très attendu par les membres de l’association IRIS-MUN. Les délégués ont pu rencontrer des personnes de nationalités différentes, mettre à profit leurs connaissances acquises lors des formations à IRIS Sup’ et développer de nouvelles compétences en négociation comme en prise de parole. Une belle expérience pour nos 6 étudiants !

 

**********

 

Le 5 mars, l’association organisait son second MUN journée avec la présence exceptionnelle du président du CINUP, Éric Guiochon, en tant que chair aux côtés de la présidente d’IRIS-MUN. Dix étudiants d’IRIS Sup’ et des membres des associations du CINUP (MUNCIP et MSPN) étaient réunis pour débattre sur la réforme du Conseil de Sécurité à l’Assemblée générale de l’ONU. Malgré un vote contre et quelques abstentions, une résolution en deux volets a été votée.

Le premier volet concernait les membres non permanents du Conseil de Sécurité. Leur nombre a été porté à 20. Un nouveau groupe Moyen-Orient a été créé et le nombre de sièges des zones africaine et asiatique a été recalculé afin d’assurer une meilleure représentativité. Enfin, une rotation a été mise en place de manière à ce que tous les pays puissent avoir l’opportunité d’être au Conseil de Sécurité.

Le second volet concernait les critères de sélection pour l’intégration d’un nouveau membre permanent qui devra disposer d’un régime politique stable et contribuer largement au programme onusien de maintien de la paix. Reste à savoir si le prochain Conseil de Sécurité adoptera cette résolution !

Cette nouvelle simulation a permis aux étudiants d’IRIS Sup’ de se confronter à d’autres étudiants et de développer leurs compétences onusiennes. Devant la demande des étudiants, une dernière session sera organisée courant avril.

 

**********

 

Pour fêter ses 10 ans IRIS-MUN organise un afterMUN le 7 avril à 18h30 Chez Justin, 127 bis, boulevard Voltaire 75011 Paris !

Dernière mise à jour 30/03/2022

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Actualités de l’école — 4 juillet 2022

    Retour sur la semaine d’examens des étudiants à distance IRIS Sup’

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 15 avril 2022

    Les étudiants MPI parcours opérationnel se confrontent aux réalités du terrain lors d’une simulation !

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 30 mars 2022

    Dix ans d’existence pour IRIS-MUN et un calendrier bien rempli !

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 22 février 2022

    Pascal Boniface à la rencontre des élèves IRIS Sup’ à Djibouti

    Lire la suite