La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Les certifications délivrées par IRIS Sup’ sont accessibles par la VAE (validation des acquis de l’expérience). Ce dispositif permet de valider tout ou partie d’une certification en faisant valoir son expérience passée.

Conditions de recevabilité de la demande des candidats

La procédure de VAE permettant l’accès et la validation du titre Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement est établie en application des dispositions légales mentionnées dans les textes suivants :

  • Articles L6412-1 et 2 du Code du travail.
  • Articles L335-5 et L613-3 du Code l’éducation.
  • Décret n° 2019-1119 du 31 octobre 2019 relatif à la mise en œuvre de la validation des acquis et de l’expérience.

Qui est concerné par la VAE ? Toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat, ou inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ou ayant exercé des responsabilités syndicales, un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu de la certification visée peut demander la validation des acquis de son expérience prévue à l’article L. 6411-1 du code du travail.

 

Quelle expérience est nécessaire ? La durée minimale d’activité pour que la demande de validation soit recevable est d’un an (1 607 h), que l’activité ait été exercée de façon continue ou non. L’expérience doit être en rapport avec la certification visée.

Au cours de la même année civile, le/la candidat(e) ne peut déposer qu’une seule demande pour un même diplôme et ne peut déposer plus de trois demandes pour des diplômes ou titres différents.

 

Comment financer une VAE ? Selon votre situation, plusieurs possibilités de financement peuvent être envisagées. Le site vae.gouv.fr détaille ces possibilités par type de profil.

 

Description de la procédure de VAE

La procédure comporte principalement 3 phases :

Phase n° 1 : Information et étude de recevabilité

Pour passer cette première étape obligatoire, il faut absolument commencer par comparer le référentiel de certification du titre visé et ses propres expériences : nature des activités, durée de l’expérience, preuves. Les référentiels de certification sont sur le site de France Compétences :

– Analyste en stratégie internationale : fiche RNCP 34475

– Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement : fiche RNCP 34483.

En amont de tout engagement dans un parcours de VAE, les candidats potentiels peuvent s’entretenir avec le service dédié d’IRIS Sup’ qui leur présente le dispositif de VAE et leur donne toute information concernant son déroulement.

Les candidats confirmant leur souhait d’engager une démarche de VAE réunissent les éléments constitutifs du dossier de recevabilité, qui comprend les pièces suivantes :

  • Formulaire Cerfa n° 12818*02 dûment complété.
  • 1 photo d’identité (agrafée ou scannée).
  • 1 photocopie de la carte d’identité.
  • La photocopie des diplômes, attestations de formation et de stages.
  • Les décisions antérieures de validation.
  • Les attestations des employeurs concernant les emplois indiquant l’intitulé, le positionnement dans la classification de la convention collective, l’ancienneté. Il peut s’agir par exemple de certificats et contrats de travail, bulletins de salaire (dont celui du dernier mois), fiches de poste ou tout autre document attestant des activités en lien avec la formation.
  • L’attestation de demande d’emploi (pour un demandeur d’emploi).
  • Une attestation sur l’honneur (incluse dans le dossier).

 

Après envoi du dossier de recevabilité par le candidat, le service dédié d’IRIS Sup’ accuse officiellement réception de la candidature.

Une Commission pédagogique donne un avis favorable ou défavorable sur la demande de recevabilité, vérifie que la certification visée s’inscrit bien dans le parcours professionnel et atteste que l’expérience du/de la candidate ouvre droit à une VAE pour le titre visé.

L’étude du dossier de recevabilité donne lieu à l’émission d’un avis favorable ou défavorable. Cet avis est notifié au candidat dans un délai maximal de 2 mois suivant la réception du dossier de recevabilité. En cas d’avis favorable, le candidat se voit notifier la durée de validité de la décision, ainsi que la date de la prochaine session de jury.

 

Phase n ° 2 : Constitution et dépôt du dossier de validation (livret 2) par le candidat

Les candidats ayant reçu un avis favorable à la recevabilité de leur dossier sont conviés à un entretien d’information. A cette occasion, leur sont présentées les modalités de constitution du dossier de validation (ou livret 2, parcours et dossier de preuves) ainsi que l’accompagnement proposé par IRIS Sup’.

L’accompagnement proposé par IRIS Sup’ a pour objectif d’apporter une aide méthodologique au candidat à la VAE pour élaborer son dossier de VAE.

La mission de l’accompagnateur consiste à répondre à des questions techniques et pédagogiques et à donner des conseils en termes de choix des preuves, formulation et structure du dossier, etc. Les échanges se passent par mail, par téléphone, par visio ou en présentiel, selon la situation du candidat.

Il comprend :

– Un entretien personnalisé visant à expliquer la procédure à suivre, formuler les conseils d’organisation et d’ordre général, appréhender les besoins particuliers du candidat pour une meilleure adaptation du suivi.

– Deux séances de suivi et d’accompagnement personnalisé. Une 1ère séance pour faire un point sur une version intermédiaire du dossier ; une 2e séance sur une version définitive du dossier et pour préparer l’entretien avec le jury.

 

Phase n° 3 : Instruction du dossier de validation (livret 2) et tenue du jury de VAE

Après dépôt du dossier de validation (livret 2) par le candidat, le jury constitué examine les éléments de preuve permettant d’éclairer l’expérience professionnelle du candidat et de vérifier qu’il possède les compétences mentionnées dans le référentiel de la certification visée.

La tenue du jury donne lieu à un entretien individuel avec le candidat, dont les échanges permettent de préciser ou de clarifier tout aspect jugé utile par les membres du jury. A son issue, le jury prononce solidairement sa décision qui peut consister en :

  • La délivrance totale de la certification et des blocs de compétences la composant.
  • La délivrance partielle de la certification et d’un ou plusieurs blocs la composant.
  • L’invalidation complète, le candidat n’obtenant aucun des blocs de compétences composant la certification.

Dans ces deux derniers cas, le jury donne au candidat toute recommandation facilitant son accès ultérieur à la certification dans son entier.

La rédaction du dossier de validation

Il s’agit d’un travail passionnant d’analyse de son parcours et des compétences acquises, mais il nécessite d’y consacrer du temps et de la réflexion.

Il s’agit de présenter vos expériences (quelle qu’en soit la nature) en lien avec la certification visée, de décrire les contextes dans lesquelles vous avez réalisé vos missions, d’analyser en détails vos activités, vos tâches, vos responsabilités… et bien sûr apporter toutes les preuves qui viendront illustrer vos propos et convaincre le jury que vous possédez bien les compétences visées et validées lors de la formation menant à la certification.

Le temps consacré à la rédaction du dossier de VAE est extrêmement variable d’une personne à l’autre.

Si vous avez une idée parfaitement claire des différentes étapes de votre vie professionnelle, des compétences acquises, si vous avez conservé tous les documents en lien avec les organismes et les missions réalisées, si vous avez l’habitude d’analyser et d’écrire des rapports, si vous décidez également de concentrer ce travail sur une période courte, vous pourrez le boucler en deux ou trois mois.

Si vous n’avez pas vraiment analysé vos compétences au fur et à mesure, si les documents preuves sont dispersés, si vous ne rédigez pas régulièrement, si vous ne pouvez libérer qu’une ou deux heures par semaine, cela vous prendra nécessairement beaucoup plus de temps.

Le jury se réunit une fois par an : il faut donc bien prendre en compte votre situation personnelle lorsque vous décidez de vous lancer dans la démarche et vous inscrire suffisamment à l’avance pour pouvoir rendre votre dossier à temps.

 

Dates du prochain jury

Date du prochain jury de VAE : début novembre 2023. Il est recommandé d’envoyer son dossier de recevabilité (CERFA n° 12818*02) en avril 2023.

Le livret n°2 devra être remis mi-octobre 2023, car un entretien aura lieu avant le jury.

 

Taux de réussite

 

Tarifs 2022-2023

Étape n° 1, étude de recevabilité : 350 €. Merci d’envoyer la pièce justificative de l’ordre de virement avec le dossier de recevabilité. Consultez ici le RIB de l’IRIS.

Étape n° 2, dossier de validation : 4 000 € avec accompagnement. Le contrat signé entre le candidat à la VAE et l’école aura une validité d’environ un an. Exemple : un/e candidat/e commençant sa VAE en septembre 2023 pourra soumettre son dossier au jury 2024.

 

Les locaux et les prestations sont adaptées aux personnes en situation de handicap.

 

J’ai voulu présenter une VAE car je souhaitais capitaliser mes diverses expériences militaires en obtenant une certification de niveau 7. Ayant un emploi chargé et peu de visibilité sur la planification de mon année, je ne pouvais me libérer pour réaliser une formation en présentiel ou en distanciel. Ainsi après des recherches sur internet, je me suis rapidement orienté vers IRIS Sup’ et sa VAE d’Analyste en stratégie internationale (ASI) parcours Défense, sécurité et gestion de crise, car il correspondait pleinement à mon cursus. 
François, VAE 2021
Défense, sécurité et gestion de crise, VAE 2021
De mars à décembre 2021, six mois auront été nécessaires pour effectuer cette VAE. Un délai a priori « rapide » mais trompeur tant la multiplication des tâches et l’augmentation exponentielle des écrits à l’approche de la date d’échéance de la soutenance du dossier sont venus rappeler l’exigence de la formation. Mon accompagnatrice a su mettre en perspective les attendus de la VAE avec mes expériences du terrain. C’est ce qui a été pour moi la principale difficulté : de pouvoir associer des expériences et donc des compétences acquises sur un terrain étranger à l’humanitaire avec les compétences attendues dans le socle de compétences de la formation. Les relier avec des éléments de preuves probantes a constitué un long travail d’archivage et de tri des nombreuses ressources accumulées au cours de ces seize années d’enseignement.
Éric Hitier, VAE 2021
Manager de programmes internationaux - Humanitaire et Développement, VAE 2021
Conseiller pédagogique chez Télécoms sans frontières (TSF)
En tant que manager CICR, j’ai été en charge de diverses structures à des échelles essentiellement locales. Considérant l’expérience accumulée, en interne je convoite désormais des fonctions de responsable de structure à dimension nationale voire régionale, soit des postes stratégiques à forte dimension analytique au contact d’autorités gouvernementales et d’institutions supra-étatiques. En mettant en lumière mes aptitudes d’analyse en stratégie internationale et prospective, mon diplôme de l’IRIS me permettra de dépasser ce "plafond de verre" en venant compléter le caractère opérationnel de mon parcours, et ainsi me permettre de progresser dans ma carrière. Ayant eu du temps libre entre deux missions humanitaires, j’ai pu finaliser la partie écrite de mon dossier de VAE en deux mois, à raison de plusieurs heures par jour. Au fil de mon travail d’introspection et de rédaction, j’ai puisé dans mes expériences professionnelles (qui remontaient pour certaines d’entre elles à plusieurs années) les aspects touchant au plus près des blocs de compétences enseignés par IRIS Sup’. Ce travail de réflexion m’a par ailleurs permis de mettre en lumière des aptitudes que je ne soupçonnais a priori pas, et que je n’hésiterai pas à mettre en avant à l'avenir. Au fil des semaines j’ai bénéficié de l’accompagnement régulier d’un tuteur membre de l’IRIS disponible et bienveillant. Il a relu mon document à différents stades, m’a fait des commentaires constructifs tant sur le fond que sur la forme, et a toujours répondu de manière claire et pragmatique à mes questions. Nos discussions régulières ont aussi nourri ma réflexion et orienté ma rédaction quand cela était nécessaire. 
Anonyme, VAE 2021
Manager de programmes internationaux - Humanitaire et Développement, VAE 2021
Manager CICR
IRIS a obtenu pour son école IRIS Sup’ la certification qualité Qualiopi délivrée par l’AFNOR (en août 2021) pour ses actions de formation, actions par apprentissage (CFA) et actions par validation des acquis de l’expérience (VAE). Elle permet aux étudiants et stagiaires de la formation professionnelle de bénéficier de financement par le biais de l’alternance (en apprentissage), de structures publiques ou privées, pour leur formation ou leur VAE.
En savoir plus
Dernière mise à jour 12/01/2023