Témoignages des alumni d'IRIS Sup'

Avec un réseau de près de 2 600 anciens, les débouchés des étudiants d’IRIS Sup’ sont très variés. Issus de parcours pluridisciplinaires, leur passage au sein d’IRIS Sup’ leur a permis de tourner leur carrière vers l’international. Voici quelques exemples de parcours des anciens de l’école.
Relations internationales

Relations internationales • 72 témoignages

  • Selma, promo 2022
  • Romain, promo 2021
  • Camille, promo 2021
  • Daria, promo 2022
  • Thaïs, promo 2020
  • Zoé, promo 2020
  • Etienne, promo 2019
  • Selim, promo 2019
  • Aline, promo 2018
  • Julia, promo 2018
  • Manon, promo 2018
  • Cassandre, promo 2018
  • Nicolas, promo 2018
  • Jeanne, promo 2018
  • Magomed, promo 2018
  • W., promo 2018
  • Philine, promo 2018
  • Aline, promo 2018
  • Béatrice, promo 2018
  • Nacim, promo 2018
  • Amal, promo 2017
  • Adrian, promo 2017
  • Marie, promo 2017
  • Clémence, promo 2017
  • Aurélie, promo 2016
  • Vincent, promo 2016
  • Aurélie, promo 2016
  • Rim, promo 2016
  • Kaïssa, promo 2015
  • Kevin, promo 2015
  • Léa, promo 2015
  • Pénélope, promo 2015
  • Ugo, promo 2015
  • Antoine, promo 2015
  • Agathe, promo 2015
  • Jonas, promo 2015
  • Nina, promo 2015
  • Laure-Anne, promo 2014
  • Violaine, promo 2014
  • Pauline, promo 2013
  • Clémence, promo 2013
  • Vincent, promo 2012
  • Anaïs, promo 2012
  • Jéromine, promo 2012
  • Mayeul, promo 2012
  • Etienne, promo 2012
  • Lola, promo 2012
  • Eojin, promo 2011
  • Rebecca, promo 2011
  • Maud, promo 2011
  • Malik, promo 2011
  • Sophie, promo 2010
  • Jakob, promo 2010
  • Charles, promo 2009
  • Fatou, promo 2009
  • Thibaud, promo 2009
  • Vincent, promo 2008
  • Alice, promo 2008
  • Marie, promo 2008
  • Michael, promo 2008
Lorsque je me suis inscrite à IRIS Sup’, l’échange proposé à l’international à tout de suite attiré mon attention. Et en effet, cette opportunité d’étudier dans une grande université à l’étranger, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, m’a énormément apporté.  

Tout d'abord, j’avais un attrait certain pour cette région d’Asie, et je désirais y consacrer mes recherches de mémoire. À ce sujet, ce fut une chance rêvée de rencontrer la société civile libanaise et de créer des liens tout au long de cette période de vie sur place. 

J’ai pu faire le choix des cours que j’allais suivre, qui correspondaient à mon projet professionnel et qui m’ont permis d’en apprendre davantage sur le pays et sa région. Effectivement, les cours proposés allient la pluridisciplinarité des relations internationales et de la culture historique. Une partie de l’enseignement est dédiée au Moyen-Orient, aux multiples dynamiques d’intégration et de repli qui traversent cette zone du monde et aux tensions et conflits qui y ont lieu. Il est également possible de croiser son cursus avec les cours proposés dans le département de sciences politiques et de sciences sociales. 

Il existe plusieurs campus de l’USJ au cœur de Beyrouth, divisés en domaines d’études. Celui d’histoire et de relations internationales est un bâtiment récent qui dispose de salles adaptées à la recherche. J’ai notamment adoré étudier dans les bibliothèques du campus de l’histoire et de sciences sociales qui sont à quelques rues l’une de l’autre. 

Enfin, ce sont les interactions avec mes professeurs qui ont significativement contribué à la réussite de cet échange. Les professeurs sont des intellectuels passionnés qui accordent à leurs élèves du temps et n'hésitent pas à aller plus loin dans leurs explications si vous en présentez l'intérêt. Grâce à eux, j’ai découvert des sujets d’études qui me passionnent aujourd’hui, et je les en remercie. 

 

Autant dire que si c’était à refaire, mon bagage serait d’ores et déjà prêt.  
Selma, promo 2022