Partenariats — 2 juillet 2017

Focus sur… Les projets humanitaires en partenariat avec des professionnels de la solidarité internationale

Depuis 2014, la formation sanctionnée par le titre de niveau 1 (bac+5) Manager humanitaire-Responsable de programmes internationaux offre aux étudiants d’IRIS Sup’ l’opportunité de mener des projets en partenariat avec des professionnels variés du secteur de la solidarité internationale : Action contre la faim, Alima, Médecins du monde, Solidarités International, Médecins sans frontières, Première urgence internationale, la Voûte nubienne, MakeSense, Action Santé mondiale…

Dès la rentrée, les organisations partenaires présentent leur structure, leurs valeurs et proposent des projets aux étudiants sous forme de ‘speed-dating’. Ceux-ci travaillent ensuite en groupe pendant 8 mois sur le projet choisi, encadrés par l’équipe pédagogique et un tuteur de l’organisation partenaire. Les étudiants doivent proposer des solutions originales, produire des livrables (concept note et proposal) et les défendre devant un jury d’une quinzaine de professionnels.

Michel Maietta, responsable pédagogique du diplôme Manager humanitaire, souligne que « ce type de partenariat où des ONG donnent un tel espace créatif à des étudiants est unique en France et en Europe ». Il s’agit de permettre aux étudiants « d’acquérir une véritable expérience et de tester concrètement leurs connaissances théoriques », visant ainsi à « créer des professionnels de l’ingénierie de programmation ».

Concrètement, le premier trimestre est consacré à l’analyse de l’écosystème du projet (le territoire, le jeu des acteurs…), ainsi qu’à la définition d’une stratégie optimale avec l’aide du tuteur. Le jury de professionnels intervient alors à mi-parcours pour juger le concept note et proposer des recommandations d’amélioration aux étudiants. Chaque étape permet ainsi aux étudiants « d’apprendre de ses erreurs et de prendre confiance dans leur capacité de management de projet », explique Michel Maietta. La présentation du proposal final, incluant la conception d’une stratégie financière, est ensuite évaluée au second semestre par le jury de professionnels.

Christine Aubrée, directrice des formations à IRIS Sup’, explique que ces projets visent à « créer les conditions de travail les plus réalistes possibles » car « aujourd’hui, les organisations ont besoin de professionnels capables de maîtriser non seulement la dimension opérationnelle mais aussi une dimension tactique et surtout stratégique des programmes ».

Côté professionnels, ces projets présentent aussi un intérêt certain. Olivier Routeau, responsable Urgence et Développement Opérationnel chez Première urgence internationale, est tuteur de projets depuis trois ans. Pour lui, « c’est un partenariat gagnant-gagnant car les étudiants apprennent, tandis que les organisations vont pouvoir utiliser le projet ». Il précise que l’originalité de ce partenariat réside dans le fait que les projets soient proposés par des professionnels et sont donc bien réels. Durant ses trois années en tant que tuteur, Olivier Routeau a proposé des projets variés : solutions alternatives de long-terme pour des camps de réfugiés soudanais au Tchad ; renforcement de la capacité du service Urgence ; préparation d’une mission exploratoire préalable à une intervention au Soudan… Il souligne que grâce à la diversité des travaux « les étudiants apprennent ainsi à s’adapter aux réalités du terrain et à l’environnement mouvant dans lequel ils seront amenés à évoluer ».

Ces projets constituent effectivement un tremplin professionnel pour les étudiants d’IRIS Sup’. Parmi ceux prenant part aux projets, plusieurs ont par exemple été embauchés en stage, puis en mission par Première Urgence et d’autres organismes. Grâce à ces partenariats, il existe donc une passerelle directe entre les projets et un premier emploi. Par ailleurs, Première Urgence Internationale a à cœur d’aller plus loin dans le partenariat en invitant les étudiants à la formation de préparation au départ des expatriés de l’organisation, ainsi qu’aux différents meetings au siège, ce qui permet aux étudiants de découvrir une vision plus globale du secteur humanitaire et de rencontrer encore davantage de professionnels.

Au vu du succès de cet exercice professionnalisant, IRIS Sup’ compte élargir davantage son choix de partenaires.

Dernière mise à jour 31/01/2020

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Partenariats — 30 juin 2020

    IRIS Sup’ et l’IPAG de l’UBO renforcent leur partenariat et proposent un double diplôme

    Lire la suite
  • Partenariats — 25 novembre 2019

    IRIS Sup’ participe à la 9e journée des partenaires de Grenoble Ecole de Management

    Lire la suite
  • Partenariats — 29 avril 2019

    Nouveau partenariat d’échanges d’étudiants signé pour les étudiants d’IRIS Sup’ avec Shanghai !

    Lire la suite
  • Partenariats — 24 avril 2019

    IRIS Sup’ engage un nouveau partenariat d’échanges d’étudiants avec Beyrouth !

    Lire la suite