Actualités de l’école — 19 juin 2020

IRIS Sup’, du confinement au déconfinement

IRIS Sup’, comme toutes les structures d’enseignement, a dû s’adapter et se réinventer du fait de la pandémie de Covid-19. Cours virtuels pour tous, sessions d’information en YouTube live pour remplacer les portes ouvertes annulées, candidatures dématérialisées, entretiens à distance… Les équipes administratives et pédagogiques ont su changer leur pratique.

 

IRIS Sup’ confiné…  

Lundi 16 mars, dernière réunion pour l’équipe école et communication de l’IRIS, avant le grand confinement. Nous sommes une douzaine, répartis dans l’amphithéâtre, afin de nous tenir à distance les uns des autres. Notre volonté commune était d’une part, de ne pas interrompre le cours de la formation des étudiants et de tout faire pour que le diplôme 2020 ne soit pas considéré comme un sous diplôme ; d’autre part de trouver le moyen de remplacer la journée portes ouvertes qui devait avoir lieu le samedi suivant.

 

Nos intervenants passent aux cours virtuels

Depuis trois jours, tous les cours programmés en présentiel entre la mi-mars et la fin mai ont été passés en revue afin d’évaluer les possibilités alternatives. Nous nous inquiétons aussi de la réaction des structures dans lesquelles nos étudiants sont en stage ou en contrat de professionnalisation.

L’après-midi même, tous les intervenants étaient contactés pour discuter avec eux des différentes possibilités de dispenser leurs cours :

– classes inversées : certains ont rédigé leur cours pour les étudiants à distance. Une première lecture de ce cours permet de s’imprégner du cours le temps que chacun, étudiant et intervenant, trouve ses marques (et un réseau correct) dans son lieu de confinement. Puis des sessions en ligne de questions /réponses.

– des supports de cours commentés comme s’ils étaient en cours

– des classes virtuelles : avec l’outil utilisé pour les étudiants à distance, mais aussi l’utilisation de plusieurs logiciels de travail collaboratif à distance.

Tous les intervenants ont été très réactifs, même si pour certains, recourir à la technique ou organiser des classes virtuelles avec de jeunes enfants a été une expérience…

 

Des rendez-vous réguliers

L’annonce brutale du confinement, puis de la fermeture des établissements d’enseignement supérieur jusqu’à l’été a généré beaucoup de stress et d’inquiétude chez les étudiants. Après les premiers jours où notre préoccupation s’est concentrée sur la santé des étudiants et des intervenants (heureusement, peu d’entre eux ont contracté le virus), il s’est vite avéré qu’au-delà de situations individuelles, le télétravail, qui fait aussi sauter tous les repères, n’était pas aussi facile à mettre en œuvre. Concilier les études (sans le cadre physique des cours), le stage (loin des tuteurs et des équipes) et la vie personnelle a parfois été difficile.

Nous avons donc organisé des rendez-vous individuels, ainsi que des points de situation entre l’administration, les responsables pédagogiques, les délégués de promotion, ou les classes entières pour discuter organisation du travail et des examens, étalement des rendus, validation des expériences professionnelles, etc.

Pour répondre à l’inquiétude concernant l’expérience professionnelle, nous avons commencé par un sondage en début de confinement : la quasi-totalité des étudiants en stage ou contrat pro a gardé son contrat. Si quelques conventions ont encore été signées ensuite, le rythme s’est considérablement ralenti. Pour ne pas pénaliser les étudiants, nous avons changé nos règles en gardant en ligne de mire notre objectif initial : assouplir le cadre, mais ne pas renoncer à leur faire valider les compétences visées par la formation.

 

Étudiants à distance : présentiels remplacés par des évaluations à distance

Nos 220 étudiants à distance ont aussi été impactés dans leurs pays respectifs : confinement, bouleversement de l’organisation mise en place pour mener de front, vie professionnelle, familiale, formation à distance… et pour certains, réquisition pour lutter contre la pandémie. Souplesse sur les dates de rendus et organisation des examens à distance pour pallier l’impossibilité de se déplacer ont dû être mises en place.

 

Campagne de candidatures dématérialisée

Autre sujet à l’ordre du jour de cette réunion du 16 mars, notre Journée portes ouvertes qui devait avoir lieu le samedi suivant, le 21 mars. Cette demi-journée qui rassemble chaque année plusieurs centaines de personnes et marque le début de la campagne de candidatures ne pourra pas avoir lieu. Nous décidons de repousser d’un mois le lancement des candidatures pour réorganiser les pratiques de candidatures et pour mettre en place des sessions live sur YouTube pour informer le public.

Sept sessions d’information live sur YouTube ont donc été animées par la directrice des formations (présentation des caractéristiques de l’école, des modalités de recrutement, etc.) et les responsables pédagogiques de chaque parcours.

La campagne de candidature a ainsi démarré le 20 avril, et s’achèvera le dimanche 21 juin, l’ensemble des entretiens se déroulant par Skype. Celle-ci se présente extrêmement bien, et le nombre important de postulants confirme l’intérêt toujours plus grand des publics étudiants et stagiaires de la formation professionnelle pour la géopolitique appliquée aux organisations.

 

Et à la rentrée … ?

L’équipe d’IRIS Sup’ a anticipé tous les scénarios ! Forte de sa réactivité et de sa – désormais – expérience de situation de crise sanitaire, elle saura accompagner étudiants en présentiel et à distance et équipe enseignante pour que la prochaine année scolaire se déroule dans les meilleures conditions.

Dernière mise à jour 06/07/2020

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Actualités de l’école — 19 juin 2020

    IRIS Sup’, du confinement au déconfinement

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 3 avril 2020

    Sessions de rattrapage des lives IRIS Sup’

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 25 mars 2020

    Ouverture des candidatures à IRIS Sup’ : Lundi 20 avril 2020 !

    Lire la suite
  • Actualités de l’école — 17 mars 2020

    Annulation des portes ouvertes d’IRIS Sup’, l’école de l’IRIS

    Lire la suite