Contributions écrites des étudiants — 7 avril 2020

La vision africaine de l’économie bleue

Par Dr Patrick Ferras, Président de l’association Stratégies africaines, enseignant à IRIS Sup’, et Jessica Ekon, diplômée d’IRIS Sup’ en Défense, sécurité et gestion de crise

Un an après le sommet de l’économie bleue au Kenya en novembre 2018, l’Union africaine vient de diffuser sa stratégie dans ce domaine complexe et large. Ce texte vient enrichir la réflexion africaine sur l’exploitation des ressources maritimes d’un État jusqu’à l’utilisation des mers et des océans pour le transport maritime international[1]. Plusieurs autres documents ont posé les bases de la réflexion. Ils ont tous comme cadre de référence la vision 2063[2] de l’Union africaine. Cette vision n’est pas un retour aux États-Unis d’Afrique de Nkrumah ou Nyerere. C’est l’affirmation d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique, dirigée par ses propres citoyens, et représentant une force dynamique sur la scène mondiale ». Un des buts principaux est de développer l’économie bleue et celle des océans pour accélérer la croissance économique. Plusieurs domaines prioritaires ont été définis : les ressources maritimes et l’énergie, les transports maritimes, les opérations portuaires, la gestion durable des ressources naturelles et la conservation de la biodiversité.

Lire la suite >>>

Dernière mise à jour 22/10/2020

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Contributions écrites des étudiants — 1 octobre 2020

    Deuxième référendum d’autodétermination en Nouvelle-Calédonie : horizons incertains

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 22 juillet 2020

    Le rapprochement de la Russie avec le Pakistan : une convergence d’intérêts

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 28 mai 2020

    Le Kenya, un acteur régional majeur

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 19 mai 2020

    Les forces navales sud-coréennes face au renouveau stratégique asiatique

    Lire la suite