Contributions écrites des étudiants — 19 mai 2020

Les forces navales sud-coréennes face au renouveau stratégique asiatique

Par Augustin Storksen, étudiant à IRIS Sup’ dans le parcours Relations internationales pour la Brève Marine n°233 du Centre d’Études Stratégiques de la Marine.

 

Le 19 juin 2013, le journal de guerre de l’amiral coréen Yi Sun-sin (1548-1598) entrait au registre Mémoire du monde de l’UNESCO. Les exploits de ce marin de génie, équivalent coréen, s’il est possible d’oser la comparaison, de Jeanne d’Arc pour les Français ou de l’amiral Nelson pour les Britanniques, rappellent les hauts faits navals d’une péninsule à la culture maritime méconnue. De quelles capacités la Corée du Sud a- t-elle hérité afin d’affirmer sa place non seulement sur sa propre péninsule mais aussi régionalement, alors même que certains de ses riverains sont dotés d’un outil naval moderne et puissant ?

 

Retrouvez la brève en intégralité ici. 

 

Dernière mise à jour 19/05/2020

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Contributions écrites des étudiants — 15 juillet 2021

    L’orthodoxie en Russie et en Ukraine, un impact politique entre les deux pays et un outil de soft power russe

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 1 juillet 2021

    La diversité religieuse en Irak

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 29 avril 2021

    China’s Soft Power Through Humanitarian Aid in Myanmar and Indonesia

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 27 avril 2021

    La course aux investissements dans le rattrapage de la Chine : le cas de l’entreprise Aixtron

    Lire la suite