Contributions écrites des étudiants — 7 novembre 2018

Réforme du secteur de la sécurité en Afrique subsaharienne

Par Patrick Ferras, directeur de l’Observatoire de la Corne de l’Afrique, enseignant à IRIS Sup’, et Jessica Ekon, diplômée d’IRIS Sup’ en Défense, sécurité et gestion de crise

Usage disproportionné de la force, populations civiles malmenées, irruptions répétées dans la vie politique en vue de confisquer le pouvoir, corruption endémique, contribuent à faire des forces de sécurité et de défense africaines des facteurs d’insécurité et d’instabilité. Partant du postulat que la sécurité est une des conditions majeures pour favoriser le développement, la réforme du secteur de la sécurité (RSS) a pour ambition de corriger ces dysfonctionnements afin de rendre les systèmes de sécurité en capacité d’assurer leurs missions régaliennes, c’est-à-dire la souveraineté des États et la protection des populations.

Lire la suite

Dernière mise à jour 11/03/2020

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Contributions écrites des étudiants — 15 juillet 2021

    L’orthodoxie en Russie et en Ukraine, un impact politique entre les deux pays et un outil de soft power russe

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 1 juillet 2021

    La diversité religieuse en Irak

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 29 avril 2021

    China’s Soft Power Through Humanitarian Aid in Myanmar and Indonesia

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 27 avril 2021

    La course aux investissements dans le rattrapage de la Chine : le cas de l’entreprise Aixtron

    Lire la suite