VAPP / VAE : valoriser son expérience

Deux dispositifs permettent aux salariés ou aux demandeurs d’emploi de prendre en compte leurs expériences professionnelles et extra-professionnelles dans le cadre de leurs études à IRIS Sup’.
> la VAPP : reprendre des études sans le diplôme pré-requis
> la VAE : faire valider ses expériences pour obtenir un diplôme

La VAPP : reprendre ses études

Le principe de la VAPP (validation des acquis professionnels et personnels) est de reconnaître les acquis de l’expérience pour accéder à une formation lorsqu’on ne dispose pas des diplômes requis. Il s’agit de prendre en compte les savoirs et les savoir-faire de la personne afin de faciliter l’accès à la reprise d’études.

 

Conditions de recevabilité de la demande des candidats

  1. Une expérience personnelle et/ou professionnelle en rapport direct avec le diplôme visé.
  2. Un niveau d’études supérieures et une interruption d’études depuis au moins 3 ans.

 

Description de la procédure de VAPP

Le dossier de candidature du candidat souhaitant bénéficier d’une VAPP doit impérativement comporter une demande d’accès dérogatoire la remplir avec un soin particulier.

Il faut mettre en lumière les points de concordance entre les expériences et le domaine de la formation visées, identifier les connaissances et les compétences acquises qui vont permettre au candidat de faciliter son parcours.

Si le dossier est jugé admissible, le candidat se verra proposer un entretien qui permettra de faire le point sur les forces et faiblesses du profil au regard de son projet de formation.

 

Conditions : une expérience personnelle et/ou professionnelle (minimum 3 ans) idéalement en rapport avec le diplôme visé.

La VAE : faire reconnaître ses compétences

Les certifications délivrées par IRIS Sup’ sont accessibles par la VAE (validation des acquis de l’expérience). Ce dispositif permet de valider tout ou partie d’un diplôme en faisant valoir son expérience passée.

 

Conditions de recevabilité de la demande des candidats

Les conditions de recevabilité de la demande sont celles prévues par la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 (art. 78 modifiant l’art. L. 335-5 du Code de l’éducation).

 

Qui est concerné par la VAE ? Toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat, ou inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ou ayant exercé des responsabilités syndicales, un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu de la certification visée peut demander la validation des acquis de son expérience prévue à l’article L. 6411-1 du code du travail.

 

Quelle expérience est nécessaire ? La durée minimale d’activité pour que la demande de validation soit recevable est d’un an, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non. L’expérience doit être en rapport avec la certification visée.

Au cours de la même année civile, le/la candidat(e) ne peut déposer qu’une seule demande pour un même diplôme et ne peut déposer plus de trois demandes pour des diplômes ou titres différents.

 

Descriptions de la procédure de VAE

1/ Le/la candidat(e) doit remplir un Dossier n°1 de recevabilité qui fournit les principales justifications permettant de valider la recevabilité de la demande. Le document Cerfa n° 12818*02 ainsi que sa notice explicative sont téléchargeables sur le site service-public.fr

Le dossier est ensuite à envoyer à vae@iris-france.org au format PDF accompagné des pièces suivantes :

  • 1 photo d’identité (agrafée ou scannée)
  • 1 photocopie de la carte d’identité
  • La photocopie des diplômes, attestations de formation et de stages
  • Les décisions antérieures de validation
  • Les attestations des employeurs concernant les emplois indiquant l’intitulé, le positionnement dans la classification de la convention collective, l’ancienneté. Il peut s’agir par exemple de certificats et contrats de travail, bulletins de salaire (dont celui du dernier mois), fiches de poste ou tout autre document attestant des activités en lien avec la formation.
  • L’attestation de demande d’emploi (pour un demandeur d’emploi) > Attestation sur l’honneur (incluse dans le dossier)

Un contrat à la validation des acquis de l’expérience sera envoyé au/à la candidat(e).

 

2/ Une Commission pédagogique donne un avis favorable ou défavorable sur la demande de recevabilité, vérifie que la certification visée s’inscrit bien dans le parcours professionnel et atteste que l’expérience du/de la candidate ouvre droit à une VAE pour le titre visé.

Les critères retenus sont les suivants :

  • Lien entre les expériences professionnelles présentées et le parcours choisi
  • Nombre d’années d’expériences professionnelles vérifiées
  • Dossier complet (toutes les pièces justificatives demandées)

Le/la candidat(e) dont le dossier est refusé reçoit une notification de refus.

 

3/ Le/la candidat(e) autorisé(e) à poursuivre sa VAE recevra le Dossier n°2 Parcours et Preuves correspondant à la certification visée. Ce second dossier a pour objectif de démontrer que les expériences ont permis d’acquérir les compétences visées par la certification. Un accompagnement est prévu pour la constitution et la rédaction du dossier de VAE n°2.

 

4/ Le jury VAE est constitué de 2 professionnels experts de la spécialité visée, du responsable de la formation et de la direction de l’école. Le Président est choisi parmi les professionnels. Le jury étudie et évalue le dossier de preuves et auditionne le/la candidat(e).

Après délibération, le jury notifie sa décision :

  • Validation totale : le jury valide l’expérience et les acquis et avalise la délivrance du diplôme visé.
  • Validation partielle : le jury n’accorde qu’une partie du diplôme. Peuvent être demandés des compléments de formation, la réalisation d’un travail, ou l’acquisition d’expériences dans un domaine particulier.
  • Aucune validation n’est accordée : la décision du jury est justifiée et notifiée par la direction d’IRIS Sup’ au vu du procès-verbal de délibération.

 

L’étape de recevabilité

Pour passer cette première étape obligatoire, il faut absolument commencer par comparer le référentiel de certification du titre visé et vos propres expériences : nature de vos activités, durée de l’expérience, preuves.

Les référentiels de certification sont sur le site de France Compétences :

  • Analyste en stratégie internationale : fiche RNCP 34475
  • Manager de programmes internationaux – Humanitaire et Développement : fiche RNCP 34475.

Si vous estimez que les correspondances sont suffisamment nombreuses, vous pouvez remplir le Cerfa n° 12818*02 et vous portez candidat/e.

 

La rédaction du dossier de validation

Il s’agit d’un travail passionnant d’analyse de son parcours et des compétences acquises, mais il nécessite d’y consacrer du temps et de la réflexion.

Il s’agit de présenter vos expériences (quelle qu’en soit la nature) en lien avec la certification visée, de décrire les contextes dans lesquelles vous avez réalisé vos missions, d’analyser en détails vos activités, vos tâches, vos responsabilités… et bien sûr apporter toutes les preuves qui viendront illustrer vos propos et convaincre le jury que vous possédez bien les compétences visées et validées lors de la formation menant à la certification.

Le temps consacré à la rédaction du dossier de VAE est extrêmement variable d’une personne à l’autre.

Si vous avez une idée parfaitement claire des différentes étapes de votre vie professionnelle, des compétences acquises, si vous avez conservé tous les documents en lien avec les organismes et les missions réalisées, si vous avez l’habitude d’analyser et d’écrire des rapports, si vous décidez également de concentrer ce travail sur une période courte, vous pourrez le boucler en deux ou trois mois.

Si vous n’avez pas vraiment analyser vos compétences au fur et à mesure, si les documents preuves sont dispersés, si vous ne rédigez pas régulièrement, si vous ne pouvez libérer qu’une ou deux heures par semaine, cela vous prendra nécessairement beaucoup plus de temps.

Le jury se réunit une fois par an : il faut donc bien prendre en compte votre situation personnelle lorsque vous décidez de vous lancer dans la démarche et vous inscrire suffisamment à l’avance pour pouvoir rendre votre dossier à temps.

 

L’accompagnement

L’accompagnement a pour objectif d’apporter une aide méthodologique au/ à la candidat/e à la VAE pour élaborer son dossier de VAE.

La mission de l’accompagnateur consiste à répondre à des questions techniques et pédagogiques et à donner des conseils en termes de choix des preuves, formulation et structure du dossier, etc. Les échanges se passent par mail, par téléphone, par Skype ou en présentiel, selon la situation du/de la candidat/e.

Il comprend :

  • Un entretien personnalisé visant à expliquer la procédure à suivre, formuler les conseils d’organisation et d’ordre général, appréhender les besoins particuliers du/de la candidat/e pour une meilleure adaptation du suivi.
  • Deux séances de suivi et d’accompagnement personnalisé. Une 1re séance pour faire un point sur une version intermédiaire du dossier ; une 2e séance sur une version définitive du dossier.

 

Dates du prochain jury VAE

Date du prochain jury de VAE : début décembre 2021. Il est recommandé d’envoyer son dossier de recevabilité (CERFA n° 12818*02) en avril 2021.

Le dossier n°2 devra être remis mi-octobre 2021.

 

Tarifs 2021-2022

  • Étape dossier n° 1 : 250 €. Merci d’envoyer la pièce justificative de l’ordre de virement avec le dossier n°1 de recevabilité. Consultez ici le RIB de l’IRIS.
  • Étape dossier n° 2 : 3 500 € avec accompagnement. Le contrat signé entre le candidat à la VAE et l’école aura une validité d’environ un an. Exemple : un/e candidat/e commençant sa VAE en septembre 2021 pourra soumettre son dossier au jury 2022.
IRIS Sup’ est référencé sur le registre des organismes de formation (Datadock) et répond aux critères de qualité prévus par la loi. Ce référencement facilite la prise en charge des formations par une quarantaine d’organismes de financement. Pour en savoir plus sur vos possibilités de financement (formation professionnelle) : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/ Le numéro CPF de la formation Manager de programmes internationaux - Humanitaire et Développement est 248826. Le numéro CPF des parcours du titre Analyste en stratégie internationale est 247243.
Dernière mise à jour 20/06/2021