Contributions écrites des étudiants — 6 décembre 2018

France-Allemagne-Russie : des trois, il faut être l’un des deux

Par Valentin Allary-Lacroix, diplômé d’IRIS Sup’ en Géopolitique et prospective

Ce n’est pas faire preuve d’un chauvinisme exacerbé que de dire que le Forum de Paris sur la Paix aura été l’événement diplomatique majeur de cette fin d’année. Et ce, moins par son contenu que par la photographie qu’il a offert aux yeux du monde de l’état de la géopolitique sinon mondiale, du moins européenne. Au-delà de l’absence (prévisible) du président américain Donald Trump, on y voit notamment, alignés l’un après l’autre, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Vladimir Poutine. Cet ordre de placement reflète davantage qu’un front de circonstance ; il est à l’image d’une géopolitique triangulaire menée depuis la chute du Mur de Berlin entre France, Allemagne et Russie ; souvent discrète, mais toujours actuelle.

Lire la suite

Dernière mise à jour 15/11/2021

Plus d’actualité du même type

Toute l'actualité
  • Contributions écrites des étudiants — 12 janvier 2023

    La méthamphétamine afghane, une menace pour l’Europe ?

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 16 décembre 2022

    L’Océanie française à l’heure de l’Indo-pacifique : entre local et global

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 8 décembre 2022

    Alimentation et puissance : le paradoxe céréalier chinois

    Lire la suite
  • Contributions écrites des étudiants — 22 juillet 2022

    Navigating Melting Ice and Eroding Exceptionalism: Theory-Driven Policy Pathways for NATO’s High North Commitment

    Lire la suite